top of page
DSC_0049.png

Poème "Al Castel de la Guepia" (A. Perbosc)

En 1892, le poète occitan Antonin Perbosc écrit le Poème Al Castel de la Guepia et le dédie à Arthur Portal, alors Maire de Laguepie. Aujourd'hui, nous vous proposons de lire ce poème en occitan et de découvrir sa traduction en français ci-après.


Lou Viel Castel - BD

Al Castel de la Guepia


Jos la cèl entenerc ara res ven turbar

Vòstra patz ò parets torres des parricadas

Qu'abriguères antan las iras afogadas

A tas pès que miralha l'Viaur quand vau trevar


Vièlh castel albigés me fas totjorn brembar

Dels Crosats, dels Faidits e senti d'avegadas

S'alertar dins mon còr las ernhas amagadas

Los dòls del reire-grands que se tornon levar


Pensi's valents qu'aici pel terrador lutèran

Ambe l'comte Ramond, e sans flaca cantèran,

Barons e capelans de l'Iversenc venguts.


Aujòls qu'avètz plorat vòstra libertat cara

Dormètz suaus, ò martins del Miègjorn grands vincuts :

Pel Guepiats los tiràns son asiratsencara!


Antonin Perbosc


 

Par Capsot — Bibliothèque de Toulouse, France, Domaine public

🇫🇷 Au château de Laguépie (St-Martin-Laguépie)


Sous le ciel indifférent, maintenant rien ne vient perturber

Votre paix ô murailles, tours démantelées

Qui ont abrité autan les colères passionées !

A tes pieds, que le Viaur reflète quand j'erre dans la nuit


Vieux château albigeois, tu me fais toujours souvenir

Des Croisés, des Deshérites, et je sens parfois,

Se réveiller en mon cœur des chagrins camouflés

Les souffrances des ancêtres qui reviennent se leverr.


Je pense aux vaillants qui ont lutté ici pour le terroir

Avec le comte Raymond, et sans faiblesse ont chanté,

Barons et curés descendus du grand Nord


Aïeux qui avez pleuré votre liberté chère

Dormer tranquilles, ô martyrs du Midi grands vaincus :

Pour les Guépiens les tyrans sont encore haïs !


Antonin Perbosc






Comments


Lire d'autres articles :

bottom of page