top of page
DSC_0049.png

1973 : 50 ans après le tournage des "Coqs de Minuit"

🐓 En 1973, l'ORTF lance une 3e chaine de télévision en couleur et pour l'occasion adapte le roman de Pierre Gamarra "Les coqs de minuit" (paru en1950 aux éditions de la BACONNIERE) en une mini série tv de 4 épisodes tournés sur les lieux où s'était réfugié l'auteur lors de l'occupation.


Il y a donc 50 ans, a été touné à Laguépie, à Najac et dans les villages aux alentours cette adaptation télévisuelle par une équipe de tournage composée d'acteurs et des techniciens professionnels mais aussi de figurants locaux. La réalisation de la série est assurer par Édouard Logereau.

On reconnait au cours des 4 épisodes, des lieux bien identifiables, la rue du Moulin de Laguépie, l'intérieur du château, le moulin de Saint Cambraire, le Magal, mais aussi les gorges de l'Aveyron entre Najac et Laguepie.


Ici, sont capturés les instants où notre vieux château est utilisé comme décors.



"Ce tournage fut une grande aventure amicale entre les gens de métier (Claude Brosset, Alain Mottet, Louis Arbessier, Louis Lyonnet, Muse d'Albrey .....) et les artistes de complément -rémunérés- que nous étions" se souvient Jean Galtayries. "Signalons qu'aucun des nombreux figurants Guépiens n'a réussi à faire carrière ni à la TV ni au cinéma" précise-t-il espiègle.

Photo des figurants locaux prises sur les lieux du tournage vers Villevayre.


On reconnaît de gauche à droite : les frères Jean-Claude et Gérard Savignac qui jouaient deux fiers paysans, Jean Galtayries dans le rôle d'un gendarme à pied, Augustin "Titin" Ceccarelli en huissier de justice, Maxime Roumagnac dans l'habit d'un ingénieur. Jean Barthe dans le rôle d'un autre huissier et Robert Brehm en deuxième gendarme à pied

Dans cette série "Titin" fut, aussi bien, Huissier de justice que curé !




De quoi parle Les coqs de minuit ?


Catet, jeune garçon rêveur et têtu, vit au XIX° siècle dans une vieille maison à côté d’un château en ruines. Son père vit sur de la terre où poussent principalement ... des cailloux. A la mort de ce dernier, le curé et l’instituteur lui disent qu’il y a un trésor sous la maison. Durant cinq années, il va creuser la terre et les pierres sans rien trouver. Un jour, Maitre Régis, vient le voir et lui propose d’échanger sa maison et son château contre une belle maison avec des terres riches car sa femme malade doit vivre dans le bon air de sa colline. Méfiant, Il finit par accepter mais il va comprendre comment le riche notaire de Najac cherche à leurrer le pauvre paysan de Laguépie.


Auriez-vous envie de revoir ces téléfilms ?


💬 Vous avez participé au tournage comem figurant ? Partagez vos anecdotes dans les commentaires si dessous.


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à cliqué sur le ❤️






Sources :




Comments


Lire d'autres articles :